My artistic work focuses on the notions of dreamlike, impalpable strange but also sacredness and shift between the state of consciousness and unconsciousness.

My reflection is driven by the imperceptible, by instinct, by the beauty of our depths, by the myths we build. If the invisible is understood as a myth, then it would be interesting to integrate the myths in a cognitive reflection finding refuge in the deepest of our instinctive forces.

Through several art projects that accompany and give shape to my research, I wishe to restore harmony between meaning and reason, between subjectivity and objectivity.

I explore the pharmacopoeia made up of plants, probes what scientists call the hypnagogic state, a phase of semi-consciousness that occurs shortly after falling asleep. I seek to get lost in my inner self in order to apprehend what constitutes my invisible. I try to bring out my cosmogony, to give it a shape, a color, a face. I scan my internality and what surrounds her, tries to penetrate the imperceptible.












Mon travail artistique s'axe autour des notions d'onirisme, d'impalpable, d'étrange, mais aussi de rêve, de sacralité et du glissement entre conscience et inconscient.

Ma réflexion est mue par l'imperceptible, par l'instinct, par la beauté de nos profondeurs, par les mythes que nous bâtissons. Si l'invisible est envisagé comme un mythe, alors il serait intéressant d'intégrer les mythes dans une réflexion cognitive trouvant refuge au plus profond de nos forces instinctives.

À travers plusieurs projets plastiques qui accompagnent et donnent forme à mes recherches, je souhaite rétablir l'harmonie entre sens et raison, entre subjectivité et objectivité.

J'explore la pharmacopée constituée par les plantes, sonde ce que les scientifiques nomment l'état hypnagogique, phase de semi-conscience qui intervient peu après l'endormissement. Je cherche à me perdre au fond de moi-même dans le but d'appréhender ce qui constitue mon invisible. Je tente de faire émerger ma cosmogonie, de lui donner une forme, une couleur, un visage. Je scrute son intérieur ainsi que ce qui l'entoure, essaye de pénétrer l'imperceptible.